Dymedso : l’invention du fondateur, décédé de sa maladie, est désormais commercialisée

by djdcapital | 2018-03-07 14:44

 

Le souvenir de Louis Plante, fondateur de Dymedso[1] est toujours omniprésent pour l’entreprise qui s’apprête à entreprendre la seconde phase de commercialisation du Frequencer, une technologie non invasive servant à dégager les voies respiratoires grâce à l’utilisation des basses fréquences.

Louis Plante, décédé en avril 2017, à Sherbrooke, à l’âge de 40 ans, d’une défaillance respiratoire, était atteint de fibrose kystique depuis sa naissance. Greffé des deux poumons, il était en rejet chronique depuis trois ans.  

L’entreprise qu’il a créée, Dymedso, lui a toutefois survécu. Dymedso est une entreprise innovante oeuvrant au sein des nouvelles technologies médicales pour aider ceux qui souffrent de maladies respiratoires chroniques. Établie à Montréal, la PME vient de recevoir un coup de pouce financier pour poursuivre sa croissance, dont 250 000 $ provenant de Desjardins Capital, en collaboration avec l’accélérateur CTS Santé.

Lauréat du prix Patient Innovation Awards, en 2015, M. Plante a conçu un appareil qui utilise l’acoustique et les basses fréquences pour dégager les voies respiratoires en pénétrant la cage thoracique, de façon douce et efficace.

 

Pour en connaitre davantage, lire l’article du 5 mars 2018 de Diane Tremblay publié dans le Journal de Québec[2].

Endnotes:
  1. Dymedso: http://www.dymedso.com/fr/
  2. lire l’article du 5 mars 2018 de Diane Tremblay publié dans le Journal de Québec: http://www.journaldequebec.com/2018/03/05/les-basses-frequences-pour-degager-les-voies-respiratoires

Source URL: http://desjardins-capital.com/dymedso-20180307/