Intelligence artificielle: 3 conseils pour préparer vos équipes

Création de nouveaux emplois, suppression de postes et modification des tâches: trois conséquences prévisibles du déploiement de l’intelligence artificielle (IA) en entreprise. Cette avancée technologique, considérée comme révolutionnaire selon des experts, commence déjà à transformer le monde du travail. Voici ce que vous devez faire pour bien préparer vos équipes à l’arrivée de l’IA au sein de votre PME en croissance.

1- Expliquer les changements positifs à venir

L’IA est déjà des plus efficaces lorsqu’appliquée à certains champs d’expertise. Qu’on pense à l’évaluation du risque d’un dossier d’assurance ou à l’identification de transactions financières frauduleuses, l’intelligence artificielle peut accomplir des tâches d’analyses complexes et routinières. L’employé qui était autrefois attitré à cette tâche peut maintenant occuper un rôle plus qualifié, susceptible d’apporter davantage de valeur ajoutée à l’organisation.

Par exemple, les tâches confiées à un employé d’un centre d’appels pourront plutôt être effectuées par un système d’intelligence artificielle. Alors que l’agent conversationnel s’acquittera de 90 % des dossiers réguliers, les cas plus complexes nécessitant une approche humaine continueront d’être assumés par un employé, dont la description de tâches pourrait cependant être bonifiée d’un volet «développement de marchés».

Dans un autre ordre d’idées, le géant Facebook compte actuellement plus de 110 chercheurs dans le monde en matière d’intelligence artificielle. Vos employés doivent comprendre que l’arrivée de l’IA au sein de l’entreprise n’est pas nécessairement une menace en soi. Des occasions d’affaires émergent aussi de ce virage technologique. Certains employés demeurent réfractaires au changement: prenez soin de leur exposer les deux côtés de la médaille. L’IA revalorise le statut du travailleur au sein de la société en plaçant l’humain au cœur des stratégies de l’entreprise.

2- Prévoir un plan de formation détaillé

Puisque certains employés verront leurs tâches répétitives être déléguées à l’IA — et qu’ils auront l’occasion de jouer un rôle différent au sein de l’organisation —, des besoins de formation émergeront de cette période de transition. Vous devez prévoir un plan pour aider vos employés à développer les compétences requises à l’exécution de leur prochain mandat. Prévoyez ainsi le perfectionnement de vos troupes avec le même soin que vous déployez une nouvelle technologie. Les deux sont, bien souvent, indissociables.

Dans tous les cas, lorsqu’une PME souhaite se lancer dans de premiers projets d’intelligence artificielle, elle devrait avoir recours à une firme spécialisée dans le domaine. Pour que tout se passe comme sur des roulettes, envisagez une solution clé en main. L’entrepreneur ne doit pas lésiner sur le soutien technique: l’investissement requis pourrait en valoir la peine. Le fournisseur choisi pourrait même prendre en charge le volet formation discuté au préalable. Quoi qu’il en soit, le déploiement réussi d’un premier système pourrait non seulement rassurer vos équipes, mais les aider à mieux comprendre les bénéfices associés à cette technologie.

3- Adopter l’approche des petits pas

L’IA est une tendance forte qui est là pour… de bon. Mieux vaut donc l’embrasser que tenter d’en faire fi. En tant que dirigeant de votre PME, commencez à prévoir ce que vous pourriez faire comme premiers pas dans le domaine. En déployant de petites initiatives ciblées susceptibles d’épauler le travail de vos équipes, ces dernières constateront que non seulement leur poste n’est pas nécessairement en péril, mais que leur quotidien peut s’en trouver allégé!

À ce chapitre, inspirez-vous des sociétés de classe mondiale. Le groupe industriel français de produits cosmétiques L’Oréal n’a pas tardé à faire une première place à l’intelligence artificielle. Leur équipe a lancé une application mobile de recrutement dans laquelle les candidats potentiels répondent à trois questions bien précises. Un algorithme analyse les réponses, pour ensuite faire ressortir les profils qui répondent le mieux à la culture de l’entreprise. Bien que les résultats de cette première aventure ne soient dévoilés qu’au compte-gouttes, ils démontrent néanmoins l’impact positif que l’IA peut avoir au sein du service des ressources humaines.

Temps et énergie sont donc requis pour s’adapter à l’arrivée de l’intelligence artificielle dans votre entreprise. Qu’il s’agisse de développer le leadership des gestionnaires en les aidant à évoluer dans un milieu de travail robotisé ou de revoir en profondeur la structure organisationnelle, une préparation méticuleuse s’impose pour bénéficier de cette prochaine révolution. Êtes-vous prêt?